mercredi 22 mars 2017

On va prendre votre tension, pour voir ...

"Bon, j'ai un doute, il vaut mieux vérifier, ça ne prendra pas longtemps et ça ne fait pas mal, on va contrôler la tension."

Je suis sur que presque tout le monde a déjà entendu cela une fois.
Il faut reconnaître qu'avoir une mauvaise tension c'est "pas bon".

Un petit dialogue:

"Qu'est ce qu'il vous arrive, ça ne va pas?"
"Vous savez quoi?. Il lui a dit que sa tension était trop haute".
 "Ah bon?"
"Oui, et il à contrôlé plusieurs fois".
"Non, vous êtes sur?
"Ben, oui, je m'en doutais, mais quand même..."
 "Je croyais qu'il en avait pas assez"
"Et bien il le croyait aussi et l'accident est du à ça ..."

Dialogue classique dans une salle d'attente de médecin mais pas sur les pontons ...

Et pourtant, la tension du gréement c'est important.
Un simple doute sur celle-ci et c'est comme "des vers dans un montre en bois", on devient mal à l'aise avec toutes les décisions. Et c'est là que l'on retrouve Georg Lichtenberg: le doute ...

Tout le monde sait que la tension de haubans, par exemple, est difficile à mesurer, bien souvent on se contente de trier dessus, ou de les faire bouger en comparant un coté avec l'autre, voire avec le bateau du voisin, et en vérifiant que le mât est bien droit.

Le plus souvent cela suffit mais parfois non, est ce qui est vrai pour les haubans l'est aussi pour les pataras etc ...

Le risque c'est de dépasser la charge de rupture si c'est trop tendu et lors d'efforts dans le gréement en navigation ou de casser le mât, faute d'une tension suffisante pour le garder stable et rigide et entre les deux de diminuer de façon significatives les performances du bateau.

Schéma extrait du
document SELDEN


Par contre, bien réglé, il sera plus nerveux,  plus rapide et plus sur.

Parmi les méthodes qui permettent de mesurer cette tension pour régler le mât, il y celle contenue dans les instructions des fournisseurs: ici ZSPARS  ou SELDEN ou encore SPARCRAFT.


Quand à la façon de le faire, il y en a plusieurs dont celle ci tirée de Bricolage Bateau


Une caractéristique des câbles métalliques inox 1x19 est un allongement de 0.1% pour une tension de 10% de leur charge de rupture. Ceci est indépendant du diamètre du câble et de sa charge de rupture.

Par conséquent, un câble de 2m s'allongera de 2mm pour une tension égale à 10% de sa charge de rupture, quel qu'en soit son diamètre.

Un mètre métallique (style ruban sur enrouleur) fixé à plus de 2m de haut sur le câble permet de marquer le repère des 2m. Pour être sûr de la mesure, j'ai fixé mon mètre avec du ruban adhésif au niveau de la marque 10cm, ce décalage m'impose un ajout de 10cm à la valeur de 2m. Cette mesure doit être faite avec une tension du câble nulle, juste assez pour qu'il soit rectiligne.

Le mat doit être parfaitement droit (vérification avec la drisse de GV). La mise tension doit être faite de manière parfaitement égale à tribord et à bâbord. La tension d'un seul des haubans faisant varier de manière égale celle de son homologue. Pour atteindre une tension de 15%, la marque des 2m doit descendre de 3mm.

Je me suis laissé dire que 15% était un valeur correcte pour un galhauban.
10% pour un bas-hauban (un peu plus sur l'avant si on en a 2, histoire de cintrer un peu le mat).


Certes c'est la méthode qui a été utilisée des années durant mais ce n'est pas forcément la plus aisée, ni la plus précise, surtout quand le réglage doit être vérifié ou refait en mer.

Après cela, pour faire mieux, il y a aussi les tensiomètres, mécaniques ou électroniques et en voici quelque-uns que j'ai passé en revue pour en sélectionner un pour vérifier le réglage du gréement de H2 lorsqu'il sera remis à l'eau mis avril.

Le tensiomètre Spinlock que l'on trouve également chez KM Nautisme  pour des cables de moins de 5.5 mm également (2 à 5.5 mm) vendu 199.9 Euros en France et 124£ en UK.

Le tensiomètre RigTune Pro de Harken,  chez KM Nautisme à 342 Euros, mais qui ne convient que pour des cables de moins de 5.5 mm.

Le Tensiomètre LOOSECO  toujours chez KM Nautisme pour 350 Euros qui accepte des cables jusqu'a 7mm.

Le LOOS ECO ROD 3.2/7.1 chez le même fournisseur pour de cables jusqu'à 7.1mm et qui coûte 650 Euros.
Le Site US LOOS

L'AERO-TENS de AeroFleet, totalement électronique et surement le plus sophistiqué et que j'ai déja mentionné dans d'autres posts mais qui semble n'être disponible qu'en location ou à l'achat pour un prix très élevé ....

De tous ces tensiomètres (mais il y en existe surement d'autres que je n'ai pas cherché) , il n'y en a que trois qui acceptent des cables de plus de 7mm mais ne vont pas au-delà.

Seul l'AeroTense qui se positionne comme un produit professionnel dépasse cette limite.

Donc pour une unité un peu grosse, au delà de 40-42 pieds cela risque de ne pas marcher.

Cependant, en cherchant encore et en lisant le dernier numéro de Yachting World (version électronique) j'en ai trouvé un autre qui devrait faire l'affaire.

C'est apparement la dernière version du Spinlock Rig Tense pour des cables et des fibres de 5à 8mm.

  • Les résulats des mesures sont affichés en kg;
  • Cerise sur le gateau (on arrête pas le progrès) il existe une application iOS ou Androïd qui permet de stocker les données sur un smartphone ou une tablette pour historisation usage ultérieur. 
  • Pour les gréements fractionnés ou des pataras "en cascade" (ce qui n'est pas le cas sur H2) si l'on veut faire des mesures à plusieurs étages il est possible est de stocker les valeurs des différents points.

Je ne l'ai pas trouvé, pour le moment dans les sites français, je vais donc le commander en Angleterre  ou il est commercialisé à 271£ ttc soit 313€ hors frais de port.

Mise à jour du 26 mars

En fait j'ai bien failli le commander mais je me suis rendu compte au moment de faire que je m'étais surement 'planté' dans le diamètre des câbles, effet c'est du 12mm (confirmé par le chantier) manque d'attention (c'est TRES mauvais cela) et excès d'optimisme.

C'est aussi ce que m'a fait remarquer l'auteur du 1er commentaire de ce post.
Je ne suis donc pas près de trouver ce que je cherche ...


A suivre ...

Accueil/Home
Les commentaires sont bienvenus, merci.

/





6 commentaires :

  1. Bonjour,
    Je suis un peu surpris que vous ayez fait le choix d'un tensiomètre pour cibles de 5 à 8mm. Il me semble que le gréement Hanami est plutôt dans la gamme 10-12mm.
    En ce qui me concerne j'ai pris l'habitude de refaire le réglage du gréement une fois par an a minima. J'utilise des piges de 2 mètres en composite avec la méthode du double mètre décrite par Selden
    Cordialement
    Alain Saniez

    RépondreSupprimer
  2. Et oui, je n'y ai pas pensé quand j'ai écrit le post mais c'est en allant sur le site pour commander que j'ai réalisé l'erreur. donc je n'ai rien commandé et on reviendra à la méthode classique.
    Oh double désespoir ...
    Merci du commentaire ...
    Marc

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour,
    Sur Lan Pa Der, les diamètres des haubans, pataras... vont de 8 à 12mm. Pour mesurer la tension de réglage il faut, je pense, 2 appareils.
    Je m'intéresse aux réglages du mat car le mien est trop cintré (plus d'1m entre le haut et la base).
    Cdlt
    W. Prieur

    RépondreSupprimer
  4. Bonsoir,
    Merci pour le commentaire.
    Pour des haubans de plus de 10mm, il faut un appareil professionel comme ceux utilisés en aéronautique.
    Avec le même appareil, suivant les marques, on peut aller de 8 à 24mm mais les prix sont élevés.
    J'en ai trouvé en Hollande qui côutent entre 1500 et 4500€ Pour les plus sophitiqués et je pense que celui à 1500 € est largement suffisant pour les voiliers car la tension que doivent avoir les haubans n'est jamais pécisée.
    Alubat ne donne aucun chiffre et il suffit que le mât soit bien orienté et que la courbure arrière soit OK.
    Cependant mesurer la tension et s'assurer qu'elle symétrique sur les haubans de chaque cotè et qu'elle n'est pas proche de la valeur de rupture est surement intéressant.

    RépondreSupprimer
  5. Je mettrai sur le blog un petit comparatif des tensiomètres professionnels avec les URLs et n'indiquerai lequel j'ai choisI
    A+
    Marc

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      Petit retour sur les tensiomètres, j'ai acheté un de ceux proposés par SVB, à env. 70e pour les diam. 8 à 10mm. Après vérif. sur le bateau, les tensions sont de 10 à un peu plus de 15% pas tjs symétrique . Cet hiver, je m'attaquerai au réglage du mât.
      Cdlt
      W.Prieur

      Supprimer

Les commentaires aident à rendre le blog plus intéressant et à le faire évoluer: n'hésitez pas à commenter.
Merci.